«Coud assassin»: les polytechniciens dénoncent la gestion «irresponsable» des nouveaux pavillons

0
CEE-ESP-UCAD-COUD

Le CEE (Comité Exécutif des Etudiants) de l’école Supérieure Polytechnique de Dakar (ESP) a procédé à une marche de contestation ce samedi 02 février.

Rassemblés à la Place de la Nation, point de départ, les polytechniciens ont crié «assassin» à l’endroit du Centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud) qu’il accuse d’une gestion irresponsable de l’occupation des nouveaux pavillons à l’UCAD.

«Les campus sociaux de l’Université Cheikh Anta DIOP de Dakar (UCAD) sont aujourd’hui devenus des lieux peu propices à l’épanouissement estudiantin et à l’éclosion de l’excellence du fait du surpeuplement et de la promiscuité qui y règnent. Cette situation impacte négativement sur les résultats scolaires ainsi que sur les comportements des étudiants en ce sens qu’elle constitue un obstacle majeur à la réussite et qu’elle contribue à la formation d’attitudes souvent qualifiées de non louables.
Cette promiscuité que l’on constate au sein des campus sociaux de l’UCAD est une situation dramatique d’autant plus grave qu’elle se présente aujourd’hui comme étant NORMALE. Tout cela sous le regard COUPABLE des autorités du COUD qui, de par leur mauvaise gestion, TUENT petit à petit ce qui jadis servait d’incubateur de l’excellence et faisait des pensionnaires de l’UCAD les meilleurs de l’Afrique de l’ouest.
Le COUD veut maintenant étendre son massacre en s’attaquant au dernier bébé en vie : le campus social de l’ESP qui jusque-là a su résister tant bien que mal.
Devrions-nous baisser les bras et accepter cette situation qui porte atteinte au destin et à la dignité de l’étudiant sénégalais ? Devrions-nous nous résigner et baisser les bras face à l’inaction de nos autorités ? Devrions-nous accepter que le blâmable devienne banal dans un pays où l’avenir est intrinsèquement lié aux étudiants ?
Ce combat n’est pas seulement celui du polytechnicien, ni celui de l’étudiant en général mais c’est le combat de tout peuple soucieux du devenir de sa nation»
, dénoncent-ils.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.