Coupe du Monde 2022 (Q) : L’Algérie se qualifie péniblement en barrages après un nul contre le Burkina Faso

0
Coupe du Monde 2022
Algerian players celebrate a goal during the Qatar 2022 FIFA World Cup qualifier between Algeria and Niger held at Mustapha Tchaker Stadium in Blida, Algeria on 8 October 2021 © Sports Inc By Icon Sport - --- - Islam SLIMANI - (Algerie)

On peut être Champions d’Afrique et friser le code en qualifications pour la Coupe du Monde. L’Algérie s’est qualifiée en barrages mardi après-midi en arrachant, chez elle, un match nul face à une malheureuse équipe du Burkina Faso (2-2).

Ayant dû patienter jusqu’à la dernière journée de ces qualifications, les Champions d’Afrique se sont contentés jusqu’au bout du service minimum pour passer au dernier tour. Non pas dans le jeu, mais au niveau du résultat, l’Algérie a fait honneur à son statut, parvenant très péniblement à ne pas perdre devant le Burkina Faso (2-1), dans un Stade Mustapha-Tchaker chaud bouillant.

Les Algériens ont dû même compter sur deux énormes parades de leur gardien, Rais M’Bolhi, mais aussi d’une grossière erreur défensive burkinabé pour ne pas courir derrière le score après la pause. Car, en ce moment précis, si les Burkinabés n’avaient pas vendanger plusieurs occasions de buts et parvenez à être devants, les Fennecs ne verraient pas les barrages en mars.

Mais les Algériens ont fini par prolonger leur invincibilité à 33 matchs désormais. D’abord, c’est Riyad Mahrez, bien aidé par la naïveté défensive du Burkina Faso, qui ouvre le score (21e). Bien plus que dominateurs, les Burkinabés vont égaliser à quelques instants de la pause. Surgi devant Aissa Mandi, Zakaria Sanago envoie un magnifique plat du pied à M’Bolhi (37e).

Un but partout après 45 minutes de jeu. A la reprise, le Burkina Faso commençait comme il a joué la première période. Les occasions s’enchaînent en leur faveur, mais les Burkinabés croquent devant le portier d’Al Ettifaq. Pire, ils seront punis par un excellent Youcef Belaini, qui après un superbe rush solitaire, envoie un bon centre à Soso Feghouli, qui donne l’avantage à l’Algérie (2-1, 68e).

Assommé par ce but, le Burkina Faso tente tout de même de rester dans son match et de continuer à y croire jusqu’au bout. Résultat, un attaquant est fauché dans la surface algérienne et Issoufou Dayo ne donne aucune à Rais M’Bolhi (2-2, 84e s.p). Mais le score en restera là pour le malheur du Burkina Faso. Et l’Algérie est qualifiée en barrages.

A noter que les Champions d’Afrique n’affronteront pas le Sénégal en mars puisque les deux sélections vont se maintenir dans le top 5 du classement FIFA d’ici le tirage au sort des barrages prévu au mois de décembre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.