Covid 19 – Diouf Sarr : Pourquoi nos frontières ne sont pas fermées…

0

« Le Sénégal est un pays qui a ses propres stratégies… » a fait savoir Diouf Sarr. Le ministre sénégalais de la Santé et de l’Action sociale était l’invité de l’émission « Grand Jury » sur la Rfm, ce dimanche. Il a été interpellé sur les raisons qui ont poussé les autorités à ne pas fermer nos frontières à cause du Coronavirus, malgré les 22 cas confirmés.

Contrairement au Maroc qui a annoncé l’annulation de ses vols envers une vingtaine de pays, dont le Sénégal, Diouf Sarr précise que notre pays a ses propres stratégies.

Le Sénégal n’est pas le Maroc…

« Nous allons appliquer les stratégies dictées par le Comité national de gestion des épidémies et non celles du Maroc. Si nous devons appliquer la stratégie du Maroc, on aurait rapatrié nos étudiants qui sont en Chine. Et l’histoire nous a donnée raison car, si on avait rapatrié nos étudiants, ce serait une erreur« , s’est expliqué Abdoulaye Diouf Sarr.

Pour lui, « il y a des pays où on note un grand foyer et ces derniers ont déclaré qu’ils sont en confinement. Donc, il n’y a pas de risques par rapport au transport, car personne ne sortira de ces pays… »

Diouf Sarr justifie une telle décision…

« L’Etat prévoit toujours une possibilité de réapprovisionnent car, le pays a besoin de médicaments tous les jours pour réapprovisionner sa stratégie… Si nous nous levons un bon jour pour dire qu’aucun avion ne sorte et n’entre dans le pays et que nous nous trouvons dans une situation où nous avons besoin de médicaments, comment allons-nous faire?« , s’est-il interrogé. Non sans préciser qu’ « aucun pays ne va accepter de nous fournir des médicaments dans cette situation…«

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.