Covid-19 : La bataille « doit être soutenue particulièrement à Dakar »

0
Le ministre de la Santé et de l’Action sociale a affirmé, mardi, que les données récentes sur le Covid-19 indiquent que la bataille « doit être plus soutenue particulièrement à Dakar ».
« L’analyse des données récentes indique que la bataille doit être plus soutenue particulièrement à Dakar », a notamment dit Abdoulaye Diouf Sarr lors du point de presse quotidien sur la situation de la pandémie à coronavirus au Sénégal.
La situation de la pandémie dans la capitale sénégalaise se présente comme suit selon les districts : Dakar-ouest : 311 cas ; Dakar-Sud : 271 cas ; Dakar-Centre : 231 cas ; Dakar-Nord : 176 cas.
Dans la banlieue dakaroise, Guédiawaye comptabilise 72 cas, Mbao, 53 cas ; Pikine, 43 cas ; Yeumbeul, 28 cas ; Keur-Massar, 11 cas.
Le ministre de la Santé a annoncé qu’un groupe d’intervention « viendra renforcer le Comité régional de gestion des épidémies (Crge) de Dakar pour lui permettre d’infléchir la courbe épidémique dans un contexte d’une nouvelle stratégie de lutte ».
« Cette option stratégique ne doit nullement occasionner un relâchement, elle doit plutôt créer un environnement de confiance pour l’adhésion de tous à la lutte contre la Covid-19 », a dit Abdoulaye Diouf Sarr.
Au plan national, 109 nouvelles contaminations au Covid-19 ont été rapportées mardi par le ministère de la Santé et de l’Action sociale, au lendemain de l’annonce par le président de la République de l’assouplissement de l’état d’urgence en vigueur depuis le 23 mars pour endiguer la propagation du coronavirus.
Dans un discours à la Nation, lundi soir, le chef de l’Etat a annoncé un ‘’assouplissement’’ de l’état d’urgence comprenant la réduction de la durée du couvre-feu, la réouverture des lieux de culte et des marchés, la reprise des cours dans les classes d’examen, le 2 juin, et un réaménagement des horaires de bureau, fixés de 9 heures à 16 heures.
Ce mardi, lors du point de presse quotidien sur la situation de la pandémie, Abdoulaye Diouf Sarr a annoncé que 109 tests sont revenus positifs sur les 1099 tests réalisés, soit un taux de positivité de 9, 91%.
Parmi ces nouveaux cas, 107 sont des cas contacts suivis, alors que les 2 autres sont issus de la transmission communautaire, selon Abdoulaye Diouf Sarr.
Les cas issus de la transmission communautaire viennent de la Patte-d’Oie, à Dakar, et de Touba.
Le ministre a signalé que 27 patients ont été déclarés guéris, ce qui porte à 742 le nombre total de guérisons.
Neuf cas graves sont en observation dans les services de réanimation des hôpitaux de Fann (3), ainsi qu’à Principal (5) et à Ziguinchor (1), selon M. Sarr, assurant que l’état de santé des autres malades évolue favorablement.
Actuellement, 1233 patients sur les 1995 cas recensés au Sénégal depuis le 2 mars sont sous traitement. On dénombre 19 décès.
Abdoulaye Diouf Sarr a exhorté les populations au respect des mesures de prévention collectives et individuelles.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.