Covid-19 : la mairie de Thiès veut produire et distribuer 250.000 masques aux ménages

0
La mairie de Thiès veut confectionner, en collaboration, avec les tailleurs de la région, 250.000 masques à distribuer aux ménages de la capitale du rail, a annoncé le maire.
’’Nous allons vers la production de 250.000 masques’’, a dit Talla Sylla, lors d’une conférence de presse dans le hall de l’institution municipale. ‘’En tout cas, c’est ce que nous voulons’’, a-t-il dit, non sans ajouter que l’idée est de remettre cinq masques à chaque ménage.
Cet objectif de production repose sur la base d’un recensement effectué l’année dernière et qui évalue les ménages thiessois à 44.000. Ce chiffre a été majoré de 6.000 ménages supplémentaires.
Déjà, avant la décision du ministère de l’Intérieur rendant obligatoire le port du masque, Talla Sylla avait invité les tailleurs de la région de Thiès à des concertations à la mairie, pour produire des masques.
Des spécialistes de la santé avaient pris part à ces échanges, munis de documents de l’OMS traitant des normes requises auxquelles doivent répondre les masques de protection.
Il s’agissait, a-t-il expliqué, de veiller à ce que les moyens de protection qui seront confectionnés soient conformes aux caractéristiques édictées par les professionnels de la santé.
Talla Sylla n’a pas donné de détails ni sur les délais de production des masques, ni sur le coût de cette opération.
Concernant le financement de ces masques tout comme des autres activités de riposte contre la pandémie, la mairie s’organise avec les receveurs pour ‘’interpeller la direction générale de la comptabilité publique et du trésor pour faciliter un certain nombre de décaissements’’, a dit Talla Sylla.
Il s’agit de faire face aux ‘’difficultés de recouvrement’’, liées au ralentissement de l’activité économique, a-t-il renseigné. Beaucoup de fournisseurs traversent eux-mêmes des difficultés, a-t-il relevé.
Le maire a salué la décision de l’ensemble des conseillers municipaux de signer un document donnant au maire la possiblité de ‘’prendre toute mesure nécessaire pour faire face au Covid-19’’.
Le maire qui réside à l’hôtel de ville depuis le début de la crise, pilote depuis une semaine une opération appelée ‘’Wagnou daara’’ pour offrir chaque jour des repas à 10.000 talibés des daaras de la ville pour les aider à rester dans leur lieu d’apprentissage.
Cette opération est mise en œuvre par une plateforme constituée de des ‘’yaayi daara’’ (marraines des daaras), de délégués de quartiers, chefs religieux, bajenu gox (marraines de quartiers), d’étudiants, d’ASC, d’éclaireurs ainsi que d’inspecteurs de l’éducation, entre autres acteurs communautaires qui prennent part à cette opération.
La mairie a décidé, pour plus d’efficacité, de transférer tous les dons qu’elle reçoit des bonnes volontés au comité départemental de gestion des épidémies, piloté par le préfet.
Par ailleurs pour éviter tout rassemblement au sein de l’institution municipale, 90% du personnel de la mairie ont été ‘’libérés’’ depuis le 14 mars et le service de l’état-civil se limite aux seuls enregistrements de naissance et de décès. Cela, en plus des authentifications de documents demandées par le tribunal.
Côté sensibilisation, le maire prend part à des émissions synchronisées sur les stations de radio locales, pour s’adresser aux populations.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.