COVID-19 : Le Collectif des Formateurs de l’enseignement supérieur privé interpelle l’Etat

0

Le Collectif des Formateurs de l’enseignement supérieur privé, par la présente, interpelle l’Etat du Sénégal et les directeurs d’établissement d’enseignement supérieur, dans la prise en compte des centaines de formateurs vacataires qui vont se retrouver sans salaires et qui restent les oubliés des mesures présidentielles, en cette période de crise qui touche l’ensemble des secteurs.
La pandémie du Coronavirus a obligé les autorités étatiques à prendre des mesures qui touchent par la même occasion, le secteur de l’enseignement dans son ensemble avec l’interruption des vacations qui constituent les seuls revenus dont les formateurs peuvent espérer des universités publiques et privées en l’absence d’autres avantages.
Il ressort à l’état des faits, que les vacataires qui représentent plus de 70% des effectifs en assurant la formation des milliers de jeunes chaque année, vont subir de plein fouet les conséquences de la pandémie car ne pouvant bénéficier d’honoraires durant la crise alors que des modules ont été entamés ou programmés.
En conséquence, le Collectif invite toutes les parties prenantes, à une réflexion d’urgence pour accompagner tous les intervenants en cours de vacations dans les universités et écoles supérieures privées, afin qu’ils puissent faire face aux exigences sociales.
Le Collectif tient par ailleurs à manifester toute sa disponibilité à l’Etat du Sénégal, dans la gestion de la crise où des solutions devraient être prises par tous les acteurs pour assurer la continuité des enseignements en période de confinement.
Dakar, le 14 avril 2020

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.