Covid-19 : Les « clandos » de Ouakam indésirables à Liberté 6

0
Les taxis dits clandos qui assurent la navette entre Liberté 6 et Ouakam ont fini d’installer la psychose chez les populations de ce quartier. Pour les habitants de Liberté 6, ces véhicules constituent des vecteurs de transmission du Covid-19. Selon L’As, elles s’en sont ouvertes aux conseillers municipaux pour que le maire Santy Sène Agne prenne un arrêté interdisant la circulation de ces véhicules.
Mais, le maire n’a pas réagi depuis plus d’une semaine. Maintenant, les clandos sillonnent les voies intérieures des Sicap avec le risque de faire propager le virus dans cette zone. Les populations riveraines ont ainsi décidé de prendre en main le problème si le maire Santy Agne ne réagit pas d’ici à la fin de la semaine. Il y a des risques d’affrontements entre les populations et les conducteurs des véhicules « clandos ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.