Décès de l’ambassadeur Bouna Sémou Diouf: Le Sénégal perd un grand diplomate

0

Le Sénégal vient de perdre un grand diplomate en la personne de l’ambassadeur Bouna Sémou Diouf qui s’est éteint mercredi dernier à Dakar, à l’âge de 75 ans. Il a été inhumé à Saint-Louis auprès de sa défunte mère.

Diplomate de carrière, Bouna Sémou Diouf a occupé d’éminentes fonctions aux Nations unies, notamment au Pnud où il pilota avec brio la Conférence de Tokyo pour le développement de l’Afrique. De retour au Sénégal, il fut conseiller spécial du Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye, avant de terminer sa carrière à Tokyo, où il avait représenté le Chef de l’État au poste d’ambassadeur.

C’est en 1973 qu’il avait intégré le ministère des Affaires étrangères après des études universitaire et postuniversitaire. Fils de l’ancien conseiller coutumier du Sine-Saloum, Fodé Diouf, il a poursuivi ses études à l’ex-lycée Van Vollenhoven de Dakar aux côtés de ses camarades de promotion, les défunts Bruno Diatta, Djibo Leïty Kä, Ousmane Paye, etc. C’est en 1980 qu’il fut reçu à l’Onu après un concours d’entrée. La même année, le Gouvernement l’éleva au rang d’ambassadeur. Maîtrisant les dossiers onusiens, en 1997, il sera nommé au Maroc où il remit ses lettres de créance à Sa Majesté le Roi Hassan II en qualité de Coordonnateur Résident de l’ensemble du Système des Nations unies et de Représentant résidant du Pnud près le Royaume du Maroc. Il était le premier africain depuis 1962 à avoir l’insigne honneur d’occuper cette haute fonction stratégique au Maroc.

L’annonce de son décès le mercredi dernier, a bouleversé le monde diplomatique sénégalais. Pour l’ambassadeur Cheikh Niang, représentant du Sénégal à l’Onu, « il fut un homme cultivé, ouvert, agréable et généreux mais également un diplomate raffiné et en pleine possession de son art ». L’ancien directeur du protocole au ministère des Affaires étrangères, Cheikh Oumar Diagne, souligne qu’il était passionné pour son pays, auquel il a consacré toute sa vie, toute l’étendue de ses talents et la force exceptionnelle de ses convictions. « Rarement un diplomate aura autant marqué son temps et influencé positivement ses collègues », indique Baye Moctar Diop, nouvel ambassadeur du Sénégal en Belgique et à l’Union européenne.

L’ambassadeur Bouna Sémou Diouf qui a reçu la plus haute décoration de Grand-croix des mains du Président Macky Sall, en décembre 2020, est titulaire de plusieurs distinctions à travers le monde, dont le Commandeur de l’Ordre Wissal du Maroc et celui de l’Empire du Japon. À son épouse Caroline et à toute sa famille, la rédaction du « Soleil » présente ses vives condoléances.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.