Demande de liberté provisoire pour Bougazelli: Me El hadji Diouf dément!

0
Liberté provisoire refusée pour Seydina Fall Bougazelli. L’information a circulé ces derniers jours. Pourtant, c’est une Fake news. Du moins, si l’on en croit Me El Hadji Diouf, avocat de l’ancien député de l’Alliance pour la République (Apr) poursuivi pour trafic présumé de faux billets.
« Il ne faut pas s’amuser avec des cas trop sérieux. Dire qu’on a refusé une liberté provisoire alors qu’on ne l’a jamais demandée, c’est grave », s’insurge l’avocat contacté par Les Échos. Qui martèle : « Quel est le but visé ? On l’ignore. Mais, c’est quand même triste que des gens se permettent de dire ce genre de chose. »
Si Bougazelli n’a pas encore introduit une demande de liberté provisoire, informe son avocat dans le même journal, c’est que le juge ne l’a pas encore auditionné au fond. « Un avocat ne peut pas déposer une demande de liberté provisoire pour un client qui n’a pas encore été entendu par le juge d’instruction », rappelle Me El Hadji Diouf.
L’audition de l’ancien parlementaire est alors fixée pour quand ? La robe noire dit l’ignorer, mais ne cache pas son optimisme : « Bougazelli doit bénéficier d’une liberté provisoire parce qu’il a un dossier médical qui ne permet pas sa présence en prison. Je pense qu’après son audition, il pourra être libéré. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.