Des personnes décédées toujours dans le fichier électoral : Les graves révélations de l’ancien ministre Aly Ngouille Ndiaye

0
Aly Ngouille Ndiaye

En prélude de la tenue des élections locales prévues en 2022, l’ancien ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye a démontré le rôle principal que les jeunes peuvent jouer lors des échéances électorales.

En effet, à en croire l’ancien ministre, ce sont « ceux qui ont 18 ans et plus, ce sont ceux-là que le vote intéresse. Ils sont 8 862 000 en 2020, soit 52% de la population. Partant de cette échelle, nous avions vu différentes catégories. Les jeunes de la tranche d’âge de 18-40 ans font 5 682 570. Ceux qui ont entre 40-60 ans font 2 073 000 et les plus de 60 ans font 9 260 », explique-t-il.

Ce dernier poursuit : « Si ont fait le cumul des deux tranches d’âges, cela fait moins que les jeunes. Donc, les jeunes (18-40 ans) représentent 65% de la population en âge de voter… Ces chiffres nous permettent de comprendre l’importance des jeunes aux prochaines élections », a-t-il précisé.

Toutefois, ajoute-t-il, il existe toujours dans le fichier électoral, des personnes décédées. « C’est la triste réalité parce que cette année, le nombre de personnes radiées du fichier est de 132 ou plus. D’ailleurs, chez moi à Linguère, je n’en ai radié que 14 », rapporte L’Obs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.