Drame à Kounoun – Le meurtrier suicidé avait prémédité son acte…..

0

Le défunt Mamadou Bakhoum, tué ce mercredi par Makha Basse d’une balle au coeur, est polygame avec trois (3) épouses et  père de dix (10) enfants. Son tout dernier enfant, âgé de 5 mois, n’aura pas la chance de le connaitre. Cependant, tout porte à croire que son meurtrier, qui s’est suicidé après le drame, avait déjà prémédité son acte. 

C’est toute une famille qui est désemparée lors de son enterrement ce jeudi à Diourbel au quartier Thierno Kandji.

Son meurtrier Makha s’est suicidé,« parce qu’il n’ignorait pas les conséquences et c’est pour cela qu’il s’est suicidé » affirme Bijou Diop, sœur de la victime, informe L’Observateur.  Sans doute, faisait-elle allusion au poids familial qui reposait sur le défunt.

Selon les propos de Sokhna Diagne, sa petite soeur, « il parait que Makha Basse l’avait menacé deux jours avant. Il en avait informé notre oncle Noumou Ndiaye, qui ne l’avait pas cru ». Ce qui signifie qu’il y avait une grave mésentente  entre Mamadou Bakhoum et son meurtrier.

Toujours, selon sa soeur Bijou Diop « Makha a causé un préjudice incommensurable à toute une famille« . En effet la prise en charge de la famille du défunt causera d’énormes difficultés. « D’autant  que la deuxième épouse de mon frère a entre ses mains un bébé de 5 mois ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.