Droguée puis violée, Ramata Ka passera 5 ans de sa vie en prison…

0

Louga: Droguée puis violée, Ramata Ka commet un crime horrible lors de l’accouchement

Poursuivie pour le crime d’infanticide, l’accusée a plaidé non coupable. Seulement, elle a avoué avoir enterré seule, son nouveau-né de sexe féminin dans la m nuit du 07 au 08 avril 2017.
Ce, après qu’elle a réalisé la prouesse d’accoucher sans assistance à l’intérieur de sa chambre. Informé ses propres parents ont ainsi les éléments du commissaire Wally Camara qui ont effectué une descente dans la dite maison, en compagnie des sapeurs-pompiers qui ont par la suite déposé le cadavre à la morgue de l’hôpital drogué puis violée par le collègue de son beau-frère selon L’Observateur.

D’après elle, celui-ci l’avait rendu visite un jour il lui avait emprunté du matériel pour faire du thé. Lorsqu’elle a bu un verre qu’elle s’est endormie profondément et ce dernier en avait profité pour à violer. Rendant son verdict, la chambre criminelle, présidée par le juge Madické Diop a condamné Ramata Kà à 5 ans de travaux forcés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.