Egypte : La soif d’information, mène une journaliste en prison

0

Diffusant des images intimes volées sur le téléphone portable d’une jeune fille agressée dans un centre commercial. La journaliste d’une télé populaire d’Egypte Riham Said fut condamnée de prison pour 18 mois. Elle est accusée de calomnie et atteinte à la vie privée.

C’est une première pour le tribunal d’égyptien de décliner une telle peine pour calomnie et atteinte à la vie intime d’une jeune femme. La population égyptienne s’exalte de joie. Elle estime qu’une telle sanction servira de bon exemple pour les autres et même pour la dite journaliste très connu pour ses scandales.
Riham Saïd avait pris au bond l’affaire d’une jeune fille giflée par un homme dans un centre commercial et dont la vidéo avait fait le tour du Net. La présentatrice avait alors pris le contrepied de l’opinion publique, scandalisée par l’agression. Durant une interview, elle avait pratiquement accusé la jeune fille d’avoir « allumé » l’homme par sa tenue indécente.
Pire, elle a cherché à enfoncer la jeune fille en diffusant des photos volées sur son téléphone portable en régie durant son interview. On y voyait la jeune fille en bikini et dans des poses intimes avec son petit ami.
Cependant, la journaliste peut interjeter un appel et si toutefois sa demande est acceptée, la peine sera suspendue jusqu’à l’issue du nouveau procès.
Jusqu’où la soif d’information va mener la curiosité des journalistes ?

 

Mame Diarra pour Sunugal24.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.