Émeutes de Kédougou : Le chef de village de Kossanto réclame la tête du gouverneur

0

L’arrestation des deux agents des Douanes impliqués dans le meurtre de l’orpailleur Yamadou Sagna, les 3 millions du chef de l’État alloués à la famille de la victime et l’information judiciaire ouverte n’ont pas suffi à calmer la colère des populations de Kossanto d’où sont parties les émeutes de Kédougou de mardi dernier. Par la voix du chef de village de la localité, Djégnima Sissoko, elles réclament le limogeage des représentants de l’État dans la région.

«En conseil municipal, j’ai attiré l’attention du sous-préfet pour lui demander d’interpeller l’État sur le problème des 6,5 kg d’or qu’on est venu prendre ici, rembobine l’octogénaire de sa voix grave. Je lui ai signalé qu’il a été nommé pour servir les populations, lesquelles ont voté en faveur du Président Macky Sall.»

Djégnima Sissoko ne veut plus avoir à parler dans le vide. Il demande à l’État de donner un coup de balai dans l’exécutif régional. Il révèle : «J’ai appelé des connaissances à Dakar pour que les députés puissent interférer auprès du président de la République afin qu’il relève le gouverneur ainsi que tous les préfets et sous-préfets de cette région.»

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.