Emeutes de mars : La colère des gérants de station d’essence !

0
Louga: Pour effacer les traces d’un détournement, deux pompistes incendient une pompe

Les gérants des stations d’essence sont en colère. N’ayant reçu aucun dédommagement de l’Etat depuis le saccage de leurs essenceries lors des évènements de mars dernier, il ont fait face à la presse ce mardi. Leur  Président, Ibrahima Fall, explique ci-dessous.

«45 stations avaient été saccagées. On a eu à rencontrer le ministère de l’Energie et le ministère du Commerce. Ils nous ont demandé de déposer des dossiers par rapport à ces saccages. Nous avons fait le constat d’huissier et l’évaluation des dégâts. L’inventaires s’élève à 1,1 milliard de francs Cfa.

Mais depuis lors nous n’avons reçu aucune réponse. Et actuellement les gérants sont dans la galère. 99% des sénégalais  ne voient que la partie visible de l’iseberg. Derrière cela il y a les boutiques, les Foods and services etc. Tous ceux-là sont au chômage.

Et nous réclamons que l’Etat se réajuste par rapport à cela, ils sont 454 personnes qui sont au chômage. L’Etat devrait faire un geste pour nous rembourser ce qui a été détruit et pillé pour que ces stations puissent fonctionner à nouveau et le personnel puisse rejoindre son poste. Ce sont des sénégalais qui ont investi et qui ont perdu leur argent.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.