Emigration clandestine: 1500 tentatives de départ déjouées au Sénégal en 2020, 83 convoyeurs déférés

0
Plus de 500 migrants arrivent sur l’ile Italienne à bord d’un bateau de pêche

Le phénomène de l’émigration irrégulière demeure encore une réalité au Sénégal, en témoignent les chiffres inquiétants par le Comité interministériel de lutte contre la migration clandestine (Cilec) lors du lancement officiel de ses activités jeudi en présence du ministre de l’Intérieur, Antoine Félix Abdoulaye Diome, et du secrétaire d’État chargé des Sénégalais de l’extérieur, Moïse Sarr.

Selon ledit Comité, « 3615 embarcations ont été contrôlées, 2337 personnes interpellées, 1500 tentatives de départ de migrants déjouées à partir des plages de Dakar, Mbour, Joal, Saint-Louis, Nianing, Lompoul, etc…, 83 organisations et convoyeurs déférés, 10 pirogues, 3 véhicules, des Gps, des moteurs et des denrées saisis ».

En dépit des risques et des efforts menés par l’Etat pour décourager les probables candidats à l’émigration clandestine et les multiples condamnations des convoyeurs, le phénomène ne cesse de prendre de l’ampleur.

Ce comité doit trouver des solutions pour l’éradication de ce phénomène devenu un fléau mondial, avec une nouvelle approche inclusive s’articulant autour d’une stratégie multisectorielle et multi-acteurs, qui fait le pari de mobiliser les services de l’État, les communautés et les partenaires au développement.
Le Cilec annonce ainsi qu’il va participer à la prévention des départs dans les endroits présentés comme sites de départ, mais aussi coordonner les actions des différents acteurs évoluant dans le domaine, entre autres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.