En pleine audience : Me Baboucar Cissé et Me Khoureyssi Bâ s’invectivent

0

Hier jeudi , était appelée à la barre l’affaire qui oppose le ministre-maire Alioune Ndoye aux confrères du journal «Le Témoin». Devant les juges, Mamadou Oumar Ndiaye et Moustapha Boye se sont vaillamment défendus, expliquant ce qui s’est réellement passé.

 

Les attaques dures de Me Cissé

Avocat de Alioune Ndoye, Me Baboucar Cissé s’en est pris au Gaipes qu’il a traité dans sa plaidoirie «d’organisation mafieuse, pire que le cartel de Medellin». Il n’a pas épargné non plus les journalistes de «Le Témoin».

La riposte sèche de Me Bâ

Prenant la parole, Me Khoureyssi Bâ, avocat de «Le Témoin», a traité sans citer son confrère Me Baboucar Cissé «d’aboyeur». Me Bâ, à son tour, n’a pas raté le ministre Alioune Ndoye. D’une voix calme, Me Bâ a traité Alioune Ndoye de tous les noms d’oiseaux. A la fin de sa plaidoirie, il s’est retourné vers Me Baboucar Cissé avec des mots que la décence ne nous permet pas d’écrire. En bon Mandingue, Me Baboucar Cissé a répondu avec le même ton, lui aussi l’insulte à la bouche. Et tout cela, en pleine salle d’audience.

Le pire évité de justesse 

Chacun des protagonistes a d’ailleurs invité l’autre à le retrouver dans le hall afin de solder les comptes à bras raccourcis. Heureusement, certains de leurs collègues se sont interposés pour les calmer. Même Mamadou Oumar Ndiaye, pourtant «attaqué» par Me Baboucar Cissé, a essayé de calmer les deux «sang chaud».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.