Enquête après le massacre de Boffa Bayotte : « Huit personnes dont Oumar Ampoï Bodian », placées sous mandat de dépôt

0

L’enquête ouverte suite au massacre de la forêt classée du Bayotte Est, dans la commune de Nyassia, se poursuit; les arrestations et les auditions devant le procureur de la République de Ziguinchor aussi. Ce mardi, un groupe de prévenus a été présenté par les enquêteurs devant l’autorité judiciaire qui s’est gardée d’en communiquer le nombre exact.  Mais nos sources font état  » de 8 personnes entendues », parmi lesquelles figure le chargé de mission du MFDC Oumar Ampoï Bodian.

Ces prévenus, « huit parmi lesquels Oumar Ampoï Bodian » selon nos sources, ont été longuement entendus par le Procureur de la République qui leur a signifié les chefs d’accusation retenus contre eux.

Il a reconduit les 4 chefs d’accusation prononcés contre les 16 prévenus de la semaine dernière en y ajoutant un cinquième.

Faudrait-il le rappeler, les chefs d’accusation retenus vendredi dernier contre les 16 premiers prévenus sont : « association de malfaiteurs, assassinat, détention illégale d’armes à feu et participation à un mouvement insurrectionnel ».

Le cinquième chef d’accusation est « coups et blessures ayant entraîné la mort ».

Si le chiffre de « huit » est avéré, l’ensemble des prévenus dans le cadre de l’enquête après le massacre de 14 personnes dans la forêt classée du Bayotte Est serait alors porté à 24.

Au vu de ces chefs d’accusation,  les prévenus devraient être traduits devant une cour d’assisses.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.