Enseignement supérieur : le Cudopes met sa menace à exécution

0

Le cadre unitaire des organisations des établissements prives de l’enseignement supérieur ( Cudopes) a mis sa menace à exécution. Ce regroupement d’établissement privés qui accueille plusieurs étudiants orientes par l’État, avait menacé, il y’a deux jours, d’exclure ces étudiants si l’Etat ne respectait pas ses engagements en honorant une partie de sa dette globale estimée à 18 milliards, au moins 8 milliards, au plus tard le 31 juillet. .Un engagement qui n’a finalement pas été respecté. 
Toutefois, ces mêmes établissements avaient également annoncés que les bacheliers 2019 ne seront pas admis dans leurs universités, tant que ce montant ne sera pas libéré. 
Les responsables de ces universités précisent toutefois qu’il ne s’agit nullement d’une grève, mais d’une simple démarche pour entrer dans leurs fonds. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.