Epinglé par la Cour des comptes : Moustapha Guirassy admet et propose

0

[dropcap]M[/dropcap]oustapha Guirassy ne nie pas les reproches que la Cour des comptes lui a faits dans son dernier rapport rendu public. «Globalement, je pense qu’ils ont parfaitement raison au moment de la distribution de l’aide à la presse, il y a des difficultés que nous rencontrons. L’une des difficultés, c’est l’entrée de nouveaux acteurs dans le secteur.

Par exemple, il y a la presse en ligne qui n’était pas prise en compte dans le premier mois. Au moment où on distribue l’aide à la presse sur quoi on peut se baser pour donner un acteur de ce secteur là une partie de cette aide. Donc il faut de l’arbitrage. Il faut une décision simplement au niveau du ministère. Lorsque la Cour des comptes vous pose la question sur quoi vous vous êtes appuyés pour distribuer, pour donner une partie à un tel ou tel organe. Vous avez cette difficulté-là.

L’autre problème c’est la régularisation des entreprises de presse. Il y a  tellement d’organes de presse, de quotidiens qui ne sont pas légalement constitués », explique l’ancien ministre de Communication sous Abdoulaye Wade sur les ondes d’une radio de la place. Selon lui, toutes ces difficultés rencontrées font que, ce n’est pas facile de gérer l’aide à la presse correctement. Toutefois, il recommande une réorganisation du secteur tout en votant le Code de la presse qui permettra de bien contrôler et gérer cette aide.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.