Eto’o demande à Issa Hayatou de quitter la CAF

0

La Caf a changé ses statuts en septembre 2016 et le nombre maximum de mandats à la tête de l’instance sera désormais limité à trois. Mais cette mesure ne prend effet qu’à partir de cette élection de 2017 et n’empêche pas le camerounais de se présenter à nouveau. Il est donc de fait, candidat à sa propre succession. Interrogé par Jeuneafrique sur la question de la transition au sein de la maison mère du football africain, Samuel Eto’o, reconnaissant d’emblée qu’Issa Hayatou « a beaucoup fait » pour le sport roi sur le continent, estime que le concerné songe certainement déjà à sa propre succession, pour « pérenniser le bon travail qu’il a abattu ».

Apporter plus de fraîcheur

En plus, poursuit l’attaquant-capitaine d’Antalyaspor, « aucune institution ne résiste aux lois des cycles et du changement. J’espère juste que ces changements pourront aider le football africain à évoluer, car c’est le plus important. Le développement de la Can a permis d’améliorer les infrastructures, et c’est important. Mais les principaux bénéficiaires de ces changements doivent être les joueurs, surtout ceux évoluant en Afrique. La Caf est à un certain niveau de revenus financiers. Elle est respectée, au sein de la Fifa par exemple ». Eto’o « pense qu’il est peut-être temps d’apporter plus de fraîcheur pour ouvrir d’autres horizons. Sans toutefois nier ce qui a été fait. »

Améliorer ce qui a été accompli

« Ces changements pourraient prolonger et améliorer ce qui a été accompli. Regardez la Fifa : l’arrivée de Gianni Infantino à la présidence a reboosté l’innovation, sans faire tanguer l’institution. Tenter autre chose à la tête de la Caf n’est donc pas une mauvaise idée… », conclut-il. Une prise de position qui sera moyennement appréciée par son compatriote qui espère battre le malgache Ahmad Ahmad.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.