Etude de l’ANSD : « Il y a 345 divorces par jour au Sénégal »

0

Selon une étude réalisée par l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD), il est recensé 126 286 divorces par an au Sénégal.

Ceci avec une majorité de femmes, 96 049 contre 30 236 chez les hommes, soit 345 par jour avant la survenue de la cinquième année de mariage.

D’après l’étude parcourue par Rewmi Quotidien, il est clairement établi que les femmes divorcent plus que les hommes.

L’étude révèle aussi la précocité des divorces à Dakar. Les divorces interviennent très tôt, dans les 5 premières années.

En effet, un couple sur 3 se sépare dans les premières années du mariage.

Le Sénégal est ainsi passé du statut de mariage précoce au statut de mariage tardif.

Les jeunes sénégalais sont les derniers à se marier en Afrique de l’Ouest.

L’étude fait également la radioscopie des causes de la fréquence des désunions à Dakar.

Le défaut d’entretien matériel est la première source de séparation des conjoints.

Il y a aussi l’arrivée d’une nouvelle épouse, l’incompatibilité d’humeur, le maraboutage et les problèmes de castes sont les facteurs responsables de la séparation des conjoints.

À cela, il faudrait ajouter l’impuissance sexuelle des hommes même si l’enquête ne l’a pas révélée. L’impuissance sexuelle peut-être une des causes de divorce.

L’autre cause des divorces : les querelles avec les belles mères ou belles sœurs qui s’immiscent dans la vie de couple de leur enfant.

Sans parler du mimétisme et de la tricherie, entraînant le mensonge, la méfiance ainsi que le manque de communication qui conduit inéluctablement au divorce.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.