Etude sur l’hydroxychloroquine : Trois des quatre auteurs se…rétractent

0

Trois des quatre auteurs de l’étude publiée le 22 mai dans la revue scientifique britannique ‘The Lancet’ sur l’utilisation de l’hydroxychloroquine contre le Covid-19 se sont rétractés, invoquant des doutes sur les données utilisées. La revue retire l’article. « Nous ne pouvons plus nous porter garants de la véracité des sources des données primaires », écrivent les trois auteurs au Lancet. Les trois scientifiques, qui ont contribué à l’élaboration de cette étude controversée, ont finalement retiré leur signature de l’article, le 4 juin, mettant en cause le refus de la société Surgisphere de leur donner accès à la base de données. Publiée le 22 mai dans la célèbre revue médicale britannique, l’étude concluait que l’hydroxychloroquine n’était pas bénéfique aux malades du Covid-19 hospitalisés, et pouvait même être néfaste. Sa parution avait eu un retentissement mondial, poussant notamment l’OMS à suspendre ses essais cliniques sur l’hydroxychloroquine.

Mais les critiques n’ont pas tardé, de la part des défenseurs de la molécule – comme le chercheur et infectiologue français, Didier Raoult, qualifiant l’étude de « foireuse » –, comme des scientifiques sceptiques sur l’intérêt de ce médicament pour soigner les malades atteints du Covid-19. Mercredi, l’OMS a finalement annoncé la reprise des essais cliniques sur l’hydroxychloroquine.
Source : France 24

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.