Faux extraits à Kolda : 11 individus risquent 5 ans de prison

0

Le procureur de la République près le tribunal de grande instance de Kolda a requiert cinq ans de prison ferme contre 11 individus impliqués dans une affaire de faux  extraits de naissance.

Ces pièces d’état civil en question  ont été confectionnées en décembre 2019 à la mairie de kolda et de Médina El Hadji. Mais le faux à été découvert au début du mois de mars 2020, lorsque  les bénéficiaires, munis de leurs dossiers, se sont présentés à la police pour l’établissement des pièces d’identité nationale.

Ce qui a occasionné l’arrestation 14 individus par la police de Kolda. Déférés au parquet, deux d’entre eux ont bénéficié d’une liberté provisoire. En l’occurrence Deferdou Kande, adjoint au maire de Kolda et Mamadou Balde, adjoint au maire de Médina El Hadji qui ont comparu libres ce 11 mars à la barre du tribunal de kolda.

L’affaire est mise en délibéré le 25 mars prochain. A suivre…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.