Football : Aleksander Ceferin, un équilibriste à la tête de l’UEFA

0
19

Le président slovène de l’UEFA, qui fait l’unanimité ou presque, devrait être réélu, jeudi. Il doit composer avec l’influence des grands clubs européens.

La plupart des amateurs de ballon rond ignorent tout, ou presque, de lui. Il est pourtant l’homme le plus puissant du football européen. Obscur avocat slovène en droit criminel et commercial, Aleksander Ceferin, 51 ans, est, depuis septembre 2016, le (septième) président de l’Union des associations européennes de football (UEFA). Le premier issu de l’ex-bloc de l’Est. Unique candidat à sa succession, ce juriste au regard d’acier devrait être élu pour un deuxième mandat de quatre ans, jeudi 7 février, lors du congrès de l’UEFA, organisé à Rome.

Sans faire de vagues, le successeur de Michel Platini pilote la puissante confédération avec habileté. A son actif, M. Ceferin peut se targuer d’avoir lancé plusieurs réformes, dont une nouvelle version du fair-play financier, en vertu duquel les clubs ne doivent pas dépenser plus qu’ils ne gagnent sous peine de sanctions, l’introduction de l’assistance à l’arbitrage vidéo (VAR) pour les matchs des Coupes d’Europe dès cette année et la création d’une troisième compétition à compter de la saison 2021-2022.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.