France: Acte XII des «gilets jaunes»: les violences policières dans le collimateur

0

En pleine polémique sur les LBD, les « gilets jaunes » défilent ce samedi 2 février à Paris et dans plusieurs villes de France, notamment à Valence. Pour cet acte XII de la mobilisation, ils ont décidé de dénoncer les violences policières dont ils estiment faire l’objet. A Paris, une marche blanche est organisée en hommage aux blessés graves du mouvement. Les « gueules cassées », comme ils se surnomment, prendront la tête du cortège.

Au lendemain de la décision du Conseil d’Etat de maintenir l’usage des lanceurs de balle de défense (LBD) dans les manifestations, une « grande marche des blessés » est prévue dans la capitale ce samedi 2 février pour réclamer l’interdiction du « LBD-40 et des grenades GLI-F4 et GMD », deux mois et demi après le début du mouvement.

« Pour en finir avec la force démesurée qu’impose le gouvernement pour faire taire la contestation », les manifestants sont invités à venir avec « des pansements sur l’oeil, des bandages, de mettre du rouge sur les gilets jaunes en guise de sang », selon des appels lancés sur Facebook.

A Paris, Lyon ou Montpellier, les manifestants entendent notamment dénoncer le recours aux LBD, cette arme non létale utilisée plus de 9 200 fois depuis le début de la contestation et accusée d’avoir causé de graves blessures dont celles de Jérôme Rodrigues, une des figures des « gilets jaunes ».

Avec RFI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.