GESTION DES FRONTIÈRES: LES SERVICES CONCERNÉS ÉLABORENT UN PROTOCOLE D’ACCORD DE COOPÉRATION.

0

« Après tant d’efforts fournis par l’Union Européenne à travers  l’Organisation Internationale pour les Migrations( O.I.M ) chargée de la mise en application de ce projet, il est aujourd’hui bon de fortifier, de renforcer et de sauvegarder les acquis liés à la mise en œuvre de ce projet surtout en mettant en avant la nécessité absolue d’amener les différents services au niveau des frontières à coopérer davantage », a indiqué M. Oumar Maal le Directeur Général de la Police Nationale( DGPN ), ce jeudi, à l’occasion de la cérémonie officielle d’un atelier de lancement dans le cadre de la coopération entre services organisé par l’O.I.M. Venu présidé la cérémonie, le DGPN Oumar Maal ajoute que:  » c’est dans la synergie des efforts qu’on arrive à faire face à toutes sortes d’agressions venant de l’extérieur comme de l’intérieur ».

De son côté, l’ attaché en charge des questions de sécurité intérieure à la Délégation de l’Union Européenne au Sénégal, est d’avis que  » cette coordination doit se faire à tous les niveaux, sur tous les domaines », car selon Antoine Gouzé  » elle est essentielle et nécessaire dans un contexte où les ressources matérielles, financières et humaines sont par définition très limitées lorsqu’il s’agit de contrôler un si vaste territoire ». C’est pourquoi, dixit-il,  » l’U.E a mis les moyens adéquats pour assurer de façon pérenne une coopération très étroite au quotidien.

A travers le projet  » appui à la gestion des frontières « , la police nationale, les douanes, la gendarmerie nationale, les services de la santé, de l’élevage, les parcs nationaux, les eaux et forêts travaillent dans l’élaboration de ce protocole d’accord de coopération. Ainsi leur finalisation va  constituer une étape importante dans les relations interservices.

TAPHA SOW

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.