Economie Entre 2015 et 2020, la dette du Sénégal a explosé, plus 155%

0
Hausse de la dette extérieure Publique
Entre 2015 et 2020, le stock de dette extérieure publique des pays subsahariens a augmenté de 67,5 % à 454 milliards de dollars, selon la Banque mondiale.
 
En valeur absolue, les progressions les plus fortes se retrouvent en Angola (+25,3 milliards de dollars de dette publique supplémentaire entre 2015 et 2020), au Kenya (+21,67 milliards) et au Nigeria (+20,8 milliards). Trois pays francophones figurent dans ce « top 10 » : la Côte d’Ivoire, où ces créances ont augmenté de +138 % à 22 milliards de dollars, le Cameroun (+94 % à 15,3 milliards) et le Sénégal (+155 % à 17,2 milliards). 
 
Dans plusieurs pays africains, le coût annuel du service de la dette a connu une hausse disproportionnée, comparé à l’évolution de l’encours de la dette. Dans le cas du Sénégal, cette progression est  de +423 % à 1,4 milliard de dollars.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.