Hôpital de Diourbel : les travailleurs réclament leurs primes de motivation

0
L’intersyndicale de l’hôpital régional de Diourbel Heinrich Lübke en mouvement d’humeur depuis lundi réclame le paiement intégral des primes de motivation de décembre de ses membres dont le cumul est estimé à près de 25 millions de francs, a appris l’APS.

’’Le montant des motivations de ce mois de décembre s’élève à 24 millions 955 mille 950 FCFA. C’est ce montant que les 276 membres du personnel devrait se partager en raison de 90 420 francs chacun’’, a dit Makhtar Ndiaye représentant de l’intersyndicale.

S’exprimait mercredi au cours d’un sit-in organisé au sein de l’établissement de santé, le syndicaliste soutient que l’hôpital a réalisé ’’une performance financière exceptionnelle’’ en décembre.
L’hôpital compte 270 agents, 62 fonctionnaires avec une vingtaine de médecins.
Le montant des recettes au mois de décembre s’élève à 67 millions 319 mille 360 FCFA contre 57 millions 077 mille 535 FCFA en novembre, a t-il relevé, ajoutant : ’’Si vous faites la différence, vous verrez qu’il y a un surplus de 10 millions 441 mille 825 FCFA’’.
D’après le syndicaliste, le conseil d’administration (CA) qui s’est réuni lundi pour voter le budget de l’hôpital est en phase avec la direction qui veut un paiement en trois tranches.
’’Les travailleurs qui sont en grève illimitée réclament l’intégralité de leurs indemnités dans la mesure où l’hôpital a aussi recouvré (…) les kits césariennes avec la CMU. Donc, on est à un montant de 63 millions 617 mille FCFA’’, a dit Makhtar Ndiaye.
Un cumul du PAF (Patients à ses frais) du mois de décembre et les rentrées des recouvrements du même mois donnent une manne financière de 131 millions 070 mille 225 FCFA, selon lui.

’’On n’a rien inventé. Ce sont des sommes qui sont rentrées’’, a-t-il insisté.

Pour éviter un blocage du service à l’hôpital régional, la direction demande à l’intersyndicale de faire ’’un pas’’, évoquant un problème de trésoerie.
’’Actuellement, la situation de l’hôpital sur le plan de la trésorerie ne permet pas de faire face à toutes ces dépenses’’, a indiqué El Hadji Amadou Dieng, directeur de l’hôpital. Il propose de ’’différer’’ et de ’’planifier’’ le paiement de ces indemnités.
Une proposition rejetée par l’intersyndicale qui réclame un paiement ’’immédiat’’.

’’C’est une situation ponctuelle qu’on devrait pouvoir dépasser dans 15 jours ou dans un mois’’, a M. Dieng, rappelant que la situation financière de son établissement est identique à celle de tous les hôpitaux du Sénégal qui sont en ’’équilibre fragile et en déficit’’.

’’Sur les 67 millions dont ils parlent, les 10 à 15 millions représentent une facturation au niveau de la pharmacie ; C’est quelque chose qui ne fait pas partie de la production interne de l’hôpital. Ce qui est réellement produit par l’hôpital tourne autour de 58 millions francs cfa’’, a t-il expliqué.
’’Sur ces 58 millions, les 17 millions ont servi à payer les motivations du mois de novembre, ça permet également à l’hôpital de fonctionner jusqu’en fin décembre. En fin décembre également, les 14 millions de ces 58 millions sont en train d’être calculés pour la motivation du mois de janvier’’, a-t-il ajouté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.