Identification des premières victimes du drame de Gênes

0

Selon un nouveau bilan officiel, l’effondrement d’un pont autoroutier mardi à Gênes, dans le nord de l’Italie, a fait au moins 42 morts. Si les recherches et l’identification des corps sont toujours en cours, les noms de plusieurs victimes ont déjà été publiés par différents journaux italiens.

Selon le quotidien italien La Stampa, Roberto Robbiano (44 ans), son épouse Ersilia Piccinino (41 ans) et leur fils Samuele (7 ans) figurent parmi les victimes. La famille venait de quitter Voltri pour prendre un ferry afin de se rendre en vacances en Sardaigne.

Le ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères a également confirmé que trois ressortissants français font partie des victimes. « Nous adressons à leurs familles toutes nos condoléances », précise un communiqué. « Nous restons en contact avec les autorités italiennes afin de déterminer la présence éventuelle d’autres Français parmi les victimes ».

Andrea Cerulli, un jeune footballeur amateur du club Portuali Voltri de Gênes a également trouvé la mort dans l’effondrement du viaduc. Le club a confirmé sa mort sur son compte Facebook. Andra Cerulli était en route pour le travail. Il était papa d’un petit garçon.

Le corps de Bruno Casagrande (35 ans) a également été retrouvé dans les décombres. Il circulait à bord d’une camionnette de l’Amiu Genova, l’entreprise d’entretien municipale pour laquelle il travaillait avec son collègue Mirko Vicini. Ce dernier est toujours porté disparu.

Luigi Matti Altadonna (35 ans) a lui aussi péri alors qu’il était au volant de sa camionnette de travail sur le pont. Son décès a été confirmé par un communiqué de son oncle, qui est maire de la ville de Borghetto, d’où il était originaire.

7sur7.be

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.