Incendie à l’hôpital de Linguère : Habib Sy agite une plainte contre l’Etat

0

À la suite de l’incendie qui s’est déclaré à l’hôpital Magatte Lô de Linguère et qui a occasionné la mort de quatre nouveau-nés, des habitants de la localité ont mis sur pied un collectif pour porter le combat devant la justice. C’est l’ancien maire de Linguère Habib Sy qui a fait la révélation. Selon lui, ce collectif compte déposer une plainte contre l’Etat du Sénégal qu’il considère comme responsable de ce drame.

Les premières informations qu’ils disent collectées attestent que la responsabilité de l’Etat est directement engagée. « Nous accusons l’Etat et son gouvernement d’être les seuls responsables de l’incendie qui a causé la mort des quatre bébés et les blessures de deux autres. Aucune faute détachable ne saurait être évoquée », a soutenu l’ancien édile de Linguère.

Quid des motifs ? Habib Sy énumère : « Les tables chauffantes pour les bébés sont de fabrication artisanale et ne sont pas conformes aux normes requises ;Le ministère de la Santé n’a pas approvisionné l’hôpital en tables chauffantes suffisantes et aux normes ; Les ampoules de 60 w utilisées pour le chauffage sont achetées directement sur le marché, à 300 F CFA l’unité, en lieu et place des ampoules normées, revenant à 25 000 F CFA ; Les ampoules auraient explosé ».

Selon l’ex ministre et ex maire de Linguère, il s’y ajoute que les moustiquaires en nylon auraient pris feu au contact avec les ampoules. Non sans oublier le déficit du personnel de garde qui doit veiller à la fois sur plusieurs unités. Selon Habib Sy, des conseils seront apportés aux familles des victimes pour porter plainte contre l’Etat du Sénégal.

En sus, il a lancé un appel aux avocats de bonne volonté, aux organisations de défense des droits de l’Homme, aux organisations de défense des consommateurs, etc. pour soutenir les procédures relatives à ces plaintes.
En outre, un appel est lancé à l’Assemblée nationale, pour la constitution d’une commission parlementaire, aux fins de mener une enquête sur les unités néonatales de tous les hôpitaux des villes secondaires du Sénégal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.