Incendie au marché Lat-Dior: 15 cantines réduites en cendres

0
Incendie au marché Lat-Dior: 15 cantines réduites en cendres

Dure journée pour les commerçants du marché Lat Dior situé non loin du Tribunal de Dakar et de la gare. Le feu a tout emporté créant de la désolation et de la résignation chez les victimes. Des visages amers, des personnes déboussolées, le regard fuyant, les yeux pétillants. Des victimes qui fixent de temps à autre le sol, pour justement tenter de cacher leurs larmes. Le feu est passé par là, créant la psychose. Sur les lieux du sinistre, la désolation est le sentiment le mieux partagé. Ici, pas question de soutirer un mot aux concernés. Après moult tentatives, l’on finit par s’adresser à un tailleur. « J’ai perdu plus de cinq machines. J’avais près de 200 cent mille dans mon comptoir. Tout est réduit en cendres par le feu. Il faut revoir les installations dans les marchés », témoigne-t-il.

En effet, d’importants dégâts matériels sont enregistrés, notamment au niveau des ateliers de couture et de mercerie. Selon le délégué du marché, il faut plus d’assistance. « Il y a eu trop de dégâts. Ce marché enregistre beaucoup de cantines qui excellent dans la vente de mercerie et d’ateliers de couture. C’est désolant certes car ils sont nombreux à avoir contracté des prêts à la banque. Je demande à la Senelec de nous assister en procédant à un assainissement des branchements anarchiques », peste notre interlocuteur. Les sapeurs-pompiers alertés se sont déployés sur les lieux pour éteindre l’incendie.

D’après « Rewmi », le Commandant Sougoufara de la 14ie Compagnie, la situation a été maîtrisée à temps. « Il fallait enrayer la propagation vers d’autres cantines. Nous avons réussi à contenir le feu dans son volume initial. On a pu le maîtriser vers 7h50 et achever l’extinction à 8h55. Les dégâts sont importants vu le potentiel calorifique présent au niveau des cantines. La propagation a été freinée », explique le commandant.

Le sous-préfet Djibril Diallo est revenu sur la lancinante question de l’occupation anarchique et des branchements clandestins dans les marchés. Il a saisi l’occasion pour lancer un appel aux citoyens aux respects des normes de branchements dans les marchés. Pour lui, il faut plus de responsabilité, pour éviter ce genre d’accidents. « Les sapeurs méritent toutes nos félicitations, car ils ont déployés des moyens colossaux pour circonscrire le feu. Près de 15 cantines ont pris feu et cela est lié au retard de la coupure de l’électricité. Mais en tout état de cause, cela remet en cause la question de l’occupation de l’espace public », se désole Djibril Diallo.

A l’en croire, nos marchés ne sont pas modernisés et l’occupation anarchique constitue un danger et une menace pour les populations elles-mêmes, qui y travaillent et celles environnantes.

Même si on ignore pour le moment les causes de l’incendie, une enquête est ouverte par la police.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.