Injures et outrage à l’Armée : Une plainte déposée contre Mame Ngor Diazaka

0
Mame Ngor Djazaka risque gros. D’anciens militaires ont tiré sur le chanteur qu’ils comptent traduire en justice. D’ailleurs une plainte a été déposée contre lui, auprès du procureur de la République, par l’adjudant-chef (Er) Mamadou Sy, moniteur-parachutiste, pour délits d’injures et outrage à l’Armée, informe Le Témoin.

« Minable », « Samba mbayankat », « grand laudateur », « pantouflard ». Les militaires et anciens militaires n’ont pas ménagé le chanteur qu’ils ont démoli dans la presse avant de le traîner devant les tribunaux.

Dans une sortie récente, il a indiqué que l’armée nationale est dans une situation d’oisiveté face à l’insécurité.

« Le mis en cause doit s’estimer heureux et soulagé s’il apprend que nous avons porté plainte. Si nous avons décidé de saisir la justice, c’est pour éviter toute forme de riposte ou de représailles. Car nous demeurons et restons toujours de bons militaires, disciplinés. Maintenant, on attend de voir la suite que le procureur va donner à cette affaire », confie l’adjudant-Chef Mamadou Sy, à la tête d’une forte délégation composée d’anciens combattants et militaires retraités venue déposer la plainte.

Colonel à la retraite, Abdourahim Kébé enfonce le clou et charge à son tour le chanteur : « Ce vaurien de Mame Ngor Djazaka vient d’insulter les armées. Son accointance avec le pouvoir lui fait pousser des ailes et le rend arrogant et insolent. Quand on est ignorant, il vaut mieux se taire », somme-t-il dans les colonnes du journal. Pour dire que le détracteur de Sonko, a du souci à se faire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.