Innovation – L’Aflatoxine vaincu au Sénégal

0

Les effets des aflatoxines sur la santé, l’agriculture et le commerce en Afrique sont considérables. L’aflatoxine est parmi les vecteurs du cancer du foie qui fait chaque année des milliers de victimes dans le monde, mais c’est l’Afrique qui paye le plus lourd tribut avec un taux de 30%, particulièrement dans les pays producteurs de l’arachide, du maïs, du riz entre autres.

Les aflatoxines sont un poison produit par le champignon Aspergillus flavus que l’on trouve dans le sol et qui infectent les cultures dans les champs, entrainant la perte de vies humaines et de récoltes.

Face à cette situation catastrophique, les décideurs du continent se sont mobilisés pour mettre en place des initiatives visant à renverser ces effets négatifs dont le cancer par une alimentation saine et sécurisée, à identifier les moyens d’accroitre la production agricole en quantité et en qualité, et à booster les exportations.

Dans cette disposition de lutte, l’Institut International d’Agriculture Tropicale (IITA) en collaboration avec la Direction de la protection des Végétaux (DPV) du Ministère de l’Agriculture et de l’Equipement Rural a lancé ce jour à Dakar, aflasafe SN01, un produit biologique de lutte contre les aflatoxines du champ à l’assiette 100% naturel. aflasafe SN01 réduit systématiquement la contamination du maïs et de l’arachide par les aflatoxines. Des tests d’efficacité du produit aflasafe SN01menés dans le bassin arachidier du Sénégal au cours des 5 dernières années ont permis une réduction du taux d’aflatoxine jusqu’à plus de 95% à la récolte et pendant le stockage.

Ce produit biologique homologué par le Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) a été mise en place grâce à la collaboration de l’IITA avec le Service de recherche agricole du Ministère de l’Agriculture des États-Unis (USDA-ARS), la DPV avec l’appui d’autres partenaires nationaux.

L’objectif de cet évènement de lancement officiel d’ aflasafe SN01est d’abord de le faire connaître au grand public, ensuite identifier des partenaires au niveau local prêts à assurer sa production et sa commercialisation, et surtout sensibiliser les agriculteurs sur l’efficacité du produit. Ce lancement se situe dans le cadre du Projet de Transfert de Technologie et de Commercialisation d’Aflasafe (ATTC) mis en œuvre par l’IITA dans 11 pays africains, à travers sa Plate-forme d’Incubation d’entreprises (BIP), et qui a pour objectif de contribuer à l’amélioration de la sécurité sanitaire des aliments en Afrique à travers l’utilisation d’Aflasafe®. Le Sénégal fait partie du premier groupe de pays bénéficiaires de ce projet.

« aflasafe SN01 représente une proposition de valeur attrayante et des opportunités d’affaires pour les entreprises agricoles et leurs agriculteurs au Sénégal. Nous cherchons à nouer des partenariats stratégiques avec le secteur privé et le secteur public dans le but d’accroître la disponibilité et l’accès du produit et à améliorer l’accès des producteurs aux marchés lucratifs du maïs et de l’arachide.« , précise M. Abdou Konlambigue, Directeur de Projet ATTC à l’IITA.

Lorsqu’il est utilisé avec de bonnes pratiques de séchage et de stockage, la protection d’Aflasafe donne de meilleurs résultats. Dix kilos d’Aflasafe sont épandus sur chaque hectare simplement 2 à 3 semaines avant la floraison.

L’Agence des États-Unis pour le Développement International (USAID) et la Fondation Bill & Melinda Gates soutiennent la diffusion du produit à plus grande l’échelle à travers le Projet de Transfert de Technologie et de Commercialisation d’Aflasafe. Ce projet vise à couvrir d’ici à cinq ans un demi-million d’hectares appartenant à de petits producteurs agricoles dans 11 pays d’Afrique.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.