Inondations : Près de soixante milliards pour des infrastructures en banlieue Dakaroise

0
Près de 60 milliards de francs CFA sont mobilisés en vue de réaliser des infrastructures adaptées, pour apporter une réponse aux inondations dans la banlieue dakaroise, a annoncé vendredi le secrétaire général de l’Agence de développement municipal (ADM), Mamadou Wade.
 
Il a précisé que ces réalisations seront menées à travers le Projet de gestion durable des eaux pluviales et d’adaptation au changement climatique (PROGEDE), un projet permettant de développer des capacités de résilience pour les populations face aux changements climatiques.
Il est financé par le gouvernement du Sénégal avec l’appui de la Banque africaine de développement (BAD) et du Fonds nordique de développement, a précisé M. Wade.
Il devrait aussi bénéficier d’un autre financement de près de 10 milliards du Fonds pour l’environnement mondial (FEM), a-t-il ajouté, en marge de la clôture d’un atelier de sensibilisation et de formation des acteurs concernés par le projet qui s’active dans les villes de Pikine et de Guédiawaye, et dont l’exécution s’étend jusqu’en 2019.
‘’C’est un projet d’envergure qui, au-delà même des aspects spécifiques à la lutte contre les inondations, touche d’autres aspects, notamment de planification urbaine’’, a souligné le secrétaire général de l’ADM.
Dans le cadre de ce projet, a t- il indiqué, beaucoup d’infrastructures de drainage des eaux pluviales ont été réalisées dans les zones de Pikine et Guédiawaye, ainsi que d’autres activités beaucoup plus institutionnelles, dans la zone de Saint-Louis et dans celle du Pôle urbain de Diamniadio.
Il s’agit de plans directeurs d’urbanisme (Diamniadio) et d’autres études stratégiques, dont une de modélisation côtière. ‘’C’est extrêmement important dans la zone de Saint-Louis confrontée à une agression de ses côtes’’, a-t-il relevé.
‘’En plus, nous avons élaboré un plan directeur de drainage pour la zone Pikine-Guédiawaye. C’est un document de planification extrêmement important qui permet d’identifier les actions à mettre en œuvre pour lutter contre ce fléau que constituent les inondations’’, a-t-il poursuivi.
Il a indiqué que le projet est venu avec une approche globale très intégrée de type infrastructurel et non infrastructurel pour prendre en charge ce phénomène.
‘’C’est là où résident les innovations du PROGEDE qui commence à donner des impacts positifs, car beaucoup de ces zones qui, jadis étaient confrontées à ces problèmes d’inondations, sont sorties des eaux’’, s’est réjoui Mamadou Wade.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.