Irlandais tué à Saly : l’homosexualité s’invite dans le dossier

0

Nouvelles révélations dans l’affaire du ressortissant irlandais de 60 ans retrouvé mort dans sa chambre à Saly Niakh Niakhal.
Le vigile L. Sarr, arrêté et placé sous mandat de dépôt a confié aux enquêteurs qu’il était l’amant de la victime.

Cette dernière, rapporte Libération, a été identifiée au nom de Jean Willian Deijmann, un médecin à la retraite.
Le vigile avoue qu’il entretenait des rapports sexuels avec le défunt jusqu’en 2018, date à laquelle il a décidé de mettre un terme à cette relation contre nature.
À signaler que deux autres suspects du vigile auraient les mêmes orientations sexuelles que l’Irlandais et le vigile.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.