Jeannette Guilavogui : « ce que mon père me disait à propos du Sénégal… »

0

L’une des nouvelles recrues de l’équipe nationale de basket-ball du Sénégal, Jeannette Guilavogui est revenue sur les circonstances de sa première sélection. La joueuse de 22 ans a aussi dévoilé ses ambitions à deux mois de ses premiers pas en équipe nationale pour les préparatifs des éliminatoires de l’Afrobasket 2021.

« Je suis Jeannette Guilavogui, j’ai 22 ans. Je suis née en Italie mais je suis à moitié Sénégalaise. Je joue comme pivot dans le club de Virtus Cagliari (Seria A2) », a-t-elle fait savoir, dans un entretien accordé à IGFM.

« Mon père parlait toujours du Sénégal »

« C’était mon rêve de jouer pour l’équipe nationale du Sénégal, donc quand l’appel est venu, je n’ai même pas pensé une minute. Je serai honoré de mettre le maillot de l’équipe nationale du Sénégal.

Mon père est de Dakar, il est venu en Italie en 1992, et je suis très heureuse d’avoir cette possibilité et de mieux connaître ma ville. Mon père parlait toujours du Sénégal et de sa famille. Il essayait de rechercher des contacts parce que je ne savais pas comment je peux me rendre à la fédération de basket du Sénégal.

J’étais au Sénégal une fois après ça, à cause du bureau et du basket je n’ai pas fait de vacances, j’ai hâte de retourner au Sénégal.

Il y a 13 ans, j’étais au Sénégal. C’était la dernière fois que j’y étais. Maintenant j’aide ma famille et la saison se termine en mars chaque fois. Et, maintenant je travaille en cumulant les études et des pratiques. »

« Je veux me battre pour mériter ma place »

« Absolument sur le terrain, je ferai de mon mieux, je ferai tout pour arriver en forme et être prête à montrer ce que je peux faire sur le terrain. Je veux me battre pour mériter ma place et j’espère que nous ferons de notre mieux pour aller le plus loin possible. »

Mamadou Salif GUEYE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.