Kaolack : 45 manifestants libérés tard dans la soirée, Kilifeu toujours gardé à vue

0
Kilifeu

Kilifeu du mouvement Y en a marre a passé la nuit en garde à vue au commissariat central de Kaolack. Il est le seul à n’avoir pas été libéré. Les 45 autres interpellés lors de la marche des prestataires de la Senelec ont recouvré la liberté tard dans la soirée. L’activiste qui reste en détention est poursuivi pour outrage à agent et rébellion.

Aliou Sané, le camarade du “Y en a marriste”, dénonce l’arrestation de Kilifeu et tient le préfet de Kaolack pour responsable de tout ce qui s’est passé. “Nous venons d’être informé qu’il (Ndlr : Kilifeu) était en train d’être entendu en présence de l’un de nos avocats qui est là-bas. Il y a eu une violence inouïe venant des forces de sécurité. Kilifeu est d’ailleurs blessé parce que son épaule a déboité. Nous attendons de faire le point d’abord avec ses avocats sur la situation. Suite à cela, nous aviserons“, a-t-il notamment déclaré sur Rfm.

L’ex coordonnateur de la plateforme de Nio Lank, accuse l’administration territoriale, composée de beaucoup d’hommes qui sont à des postes où ils sont téléguidés par le pouvoir. “C’est contre cela que les Sénégalais se battent et nous continuerons de nous battre jusqu’à ce que ça puisse changer parce que ça n’honore pas la démocratie sénégalaise tant louée en Afrique et partout dans le monde“, a-t-on pesté.

Kilifeu a été arrêté ce mercredi par la police de Kaolack. L’activiste participait à une marche non-autorisée de l’amicale des travailleurs de la Senelec.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.