Kaolack : un prévenu écope de 15 ans de travaux forcés pour vol en réunion avec usage d’armes

0

La chambre criminelle du Tribunal de grande instance (TGI) de Kaolack a condamné à 15 ans de travaux forcés, mardi, un homme d’une trentaine d’années reconnu coupable de vol en réunion avec usage d’armes.

Les faits remontent à la nuit du 22 au 23 janvier 2015 au quartier Kasnack de Kaolack. Mais ce n’est que le 30 avril de la même année que le détenu a pu être arrêté dans la région de Thiès et mis à la disposition du commissariat central de Kaolack.

Ses dénégations et les arguments de son avocat, qui réclamait sa relaxe pure et simple, au motif qu’il prétendait se trouver à Dakar la nuit des faits, n’ont pas convaincu le président du tribunal.

Dans son réquisitoire, le procureur avait demandé une peine de 10 ans de travaux forcés.

Huit affaires sont inscrites au rôle de la session du mois d’avril de la chambre criminelle du tribunal de Kaolack. Ouverte lundi, elle va se poursuivre jusqu’à vendredi, pour des affaires, entre autres, de vol, d’assassinat, d’association de malfaiteurs et de trafic international de drogue.

APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.