Kebemer : Un élève de terminale viole une fille de 14 ans, les détails!

0

Éleve en classe de terminale au lycée de Ndande , dans le département de de Kebemer, M.N. Nd (19ans) a passé hier, sa première nuit à la maison d’arrêt et de correction (Mac) de Louga, selon l’Observateur. Il est poursuivi pour viol sur une mineure de 14 ans. Les faits à lui reprochés oint lieu la semaine dernière dans la commune de Guéoul.

Ce jour-là, les parents de B.D, la fille de 14 ans avaient quitté Dakar pour prendre part à une cérémonie religieuse, ont remarqué que celle-ci s’est absentée de la maison. De 18 à 23 heures. Interrogée, elle sert à ses parents avoir été quelques part dans le quartier. Malgré les nombreuses relances et menaces de son oncle, la demoiselle s’est cramponnée à sa réponse : « j’étais dans le coin avec des amies. » sachant que la mineure leur cachait quelques choses, ses parents l’ont conduit dans les locaux de la brigade de gendarmerie de Kebemer, pour la contraindre à parler. Et, face aux hommes du Commandant Baldé, elle est devenue plus coopérative : « j’ai profité du récital de Coran pour rejoindre M.N. Nd dans sa chambre. Nous y sommes restés de 18 à 23heures. Nous avons entretenu des rapports sexuels. » Suffisant pour que les gendarmes procèdent à la réquisition d’une gynécologue afin qu’elle donne plus de précision sur les dires de la jeune fille. Le diagnostic médical révèle que la mineure a subi une défloration plus ou moins ancienne de l’Hymen. Convoqué le mis en cause a dans un premier temps cherché à nier les faits. Mais confronté à sa victime, il fait un aveu partiel : « je connais la demoiselle depuis des mois mais je n’ai pas couché avec elle, j’ai juste introduit mon doigt dans ses partes intimes. » le jeune élève après son face à face avec le procureur a été placé sous mandat de dépôt.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.