Kédougou / Locales 2022 : Les violents affrontements entre les militants de Guirassy et la Police ont fait 6 blessés dont 2 graves.

0
Kédougou / Locales 2022 : Les violents affrontements entre les militants de Guirassy et la Police ont fait 6 blessés dont 2 graves.

Suite au rejet de sa candidature pour le compte de ‘’Yewwi Askan Wi’’ aux prochaines élections municipales, Moustapha Guirassy a voulu récupérer le bordereau de dépôt des dossiers de déclaration de candidatures de sa coalition signé par le préfet.

Ainsi, contrairement à ce qu’a avancé le mandataire national de la dite coalition, Déthié Fall, Moustapha Guirassy n’était pas à la préfecture pour contrôler les listes déposées par la coalition BBY et ou toute autre coalition. En effet, le député, tête de liste communale de ‘’YAW’’ dans la commune de Kédougou, exige du  chef de l’exécutif départemental qu’il lui remette une  pièce maîtresse et importante pour leur recours, pour les membres de la coalition et pour partager l’information avec l’opinion locale, nationale et internationale.

C’est ainsi qu’il s’est rendu à la préfecture où il s’est vu interdire  l’accès par les policiers. C’est ce qui a occasionné de violents affrontements entre ses militants et les forces de défense et de sécurité. Le bilan fait état de 6 traumatismes, dont 2 cas aggravés par des problèmes pulmonaires  causés par les bombes lacrymogènes et un policier blessé…

Selon Guirassy, « s’il y a des blessures, si le sang coule et s’il y a des dégâts matériels, le préfet est responsable. On exige la libération immédiate et sans conditions des jeunes arrêtés. Nous retournerons à la préfecture pour demander au préfet de partager avec nous ces informations et vérifier les dossiers un par un, car je suis dans mon droit et la coalition est dans son droit car un préfet peut se tromper, oublier et même être corrompu. Nous allons nous défendre car  parmi nous, il y a des sénégalais épris de justice. À cet effet, je lance un appel à tous les patriotes, démocrates, à tous les sénégalais de tout bord pour défendre la nation, l’impunité et cette forfaiture », a-t-il martelé…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.