KEDOUGOU – Retour sur la drame en plein couvre-feu : » Bantaco, le film de la tragédie qui a fait 3 morts…

0

Trois morts, plusieurs blesses, dont des gendarmes et sapeurs-pompiers ainsi que des edifices publics endommages. C’est le bilan des echauffourees survenues la semaine derniere a Bantaco

Selon les informations, le Site aurifere distant d’une quarantaine de bornes de la commune de Kedougou, le village de Bantaco s’est tristement a l’actualite de la semaine ecoulee ( jeudi 23- vendredi 24 dernier ), par des evenements tragiques qui ont conduit a la mort de duex personnes, au cours echauffourees nees d’une operation menee par le respect du humaine deplorees, ces incidents violents ont ete sanctionnes par les blessures de plusieurs gendarmes et sapeurs-pompiers qui ont vu leurs vehicules caillasses. les manifestants pousseront plus le bouchon, en incendiant la brigade de gendarmerie.Ces evenements tragiques qui ont endeuilles cette contree, qui porte encore les stigmates de cette vague de violences.

A travers les rues, l’attention du visiteur de Bantaco est attiree par des pans de mur noircis, des blocs de pierres jonchant le sol, des pneus brules… qui jonchent le sol brulant du village. Depuis la montee en temperature de la semaine ecoulee, la tension a laisse une place a une relative accalmie. L’heure est a present a l’appaisement et a la rehabilitation des edifices.C’est le cas du poste de gendarmerie et d’autres batisses qui sont entrain de faire la peau neuve. Loin de ces chantiers de rehabilitation, ces incidents survenus dans la nuit du jeudi vendredi, continuent d’animer les debats. Ici, l’intervention ‘ »musculee »des elements de la gendarmerie et sapeurs-pompiers est vivement denoncee par un groupuscule de jeunes suite une intervention avec l’usage de la force et les violences inouies sur les personnes qui ont viole la mesure du couvre-feu.

Apres la riposte des jeunes, l’episode au pire a la mort de deux jeunes du village. « Pour echapper aux gendarmes qui traquaient les recalcitrants qui ne respectaient pas le couvre-feu, trois jeunes guineens ont pris la direction du fleuve, esperant se tirer d’affaire a la nage narre-t-il . Les deux vont traverser. Malheureusement, le dernier pourtant repute bon nageur, s’est noye. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.