Khessal : Nouvelle forme de dépigmentation

0

De nombreuses personnes ont recours à la dépigmentation volontaire pour éclaircir la teinte naturelle de leur peau. Cette pratique repose sur l’usage de produits détournés  de leur usage médical ou de produits illicites.

Les analyses effectuées sur plus de 160 produits ont mis en évidence des proportions élevées de produits non conformes à la réglementation des produits cosmétiques et dangereux pour la santé en raison de la présence de substances interdites : environ 30 % en 2009 et 40 % en 2010.

Ces produits (sous forme de crèmes, gels, laits corporels ou savons) sont utilisés seuls ou en association. Ils sont  en général appliqués sur tout le corps (plus rarement  sur les parties découvertes seulement), une ou plusieurs fois par jour, le plus souvent durant plusieurs années.

Phénomène et tendance 

Au Sénégal les filles s’adonnent à cette pratique d’éclaircissement  de la peau pour plaire et surtout étant des fans qui veulent ressemblés à leurs idoles. Depuis un moment on constate une utilisation massive de produit beaucoup plus agressive pour accélérer le processus. On peut donc noter parmi ces nouvelles formes de dépigmentation : le glutathion. 

Danger du glutathion 

D’après le docteur Hadi Hakim dermatologue 

« C’est la peau qui s’enlève, comme si on épluchait une pomme de terre, quasiment sur tout le corps. Les malades n’ont plus aucune peau. C’est la maladie de Lyell. D’aucuns viennent trop tard et meurent chez eux en peu de temps. D’autres, qui ont plus de chance, sont hospitalisés entre la polyclinique et l’hôpital Le Dantec. La tranche d’âge de ces victimes se situe entre 18 ans et 30 ans. Pour le moment, on n’a pas encore reçu d’hommes, mais c’est sûr qu’il en existe». 

Enlèvement de la peau, mort en 15 jours

«Le produit qui est à l’origine de ces dégâts est le glutathion. Un produit pour soigner les gens atteints des maladies de Parkinson et d’Alzheimer, les personnes du troisième âge, cela marche très bien avec eux. Mais les gens se sont rendu compte que quand on utilisait ce traitement, la peau devenait de plus en plus claire, mais à dose très faible, donc c’est au bout de 2, voire 4 ans, avec un comprimé par jour. Maintenant, des gens qui sont aux Etats Unis, après s’être rendu compte de l’effet du produit, l’ont détourné en augmentant la dose pour se dépigmenter. Ils en ont fait des injections et c’est vendu sur Facebook, malheureusement. Avec les injections, une personne sur quatre meurt au bout de 15 jours. Le pourcentage est de 25% de décès par piqure, ce qui est énorme, c’est un véritable problème de santé publique ».

Danger sur la santé

Si vous utilisez des injections de glutathion à fortes doses (c’est le cas si vous souhaitez vous blanchir la peau), vous devrez avoir plusieurs injections par jour et lorsque vous atteindrez un certain niveau, les précurseurs de glutathion deviendront effectivement toxiques pour votre système nerveux.

Des problèmes digestifs graves peuvent également survenir lors de l’utilisation intensive d’injections de glutathion. De fortes douleurs à l’abdomen, gaz, et diarrhée excessives, notamment chez les personnes qui souffrent de problèmes hépatiques et rénaux.

Une surdose de glutathion due à l’augmentation soudaine de glutathion dans le corps cause également des effets secondaires comme des tremblements et des spasmes nerveux, de l’anxiété et du stress allant jusqu’à la dépression. Des effets plus dangereux sont également constatés, comme une insuffisance rénale, un empoisonnement du sang, ou encore des problèmes de peau comme le SJS (syndrome de Stevens Johnson) et la TEN (nécrolyse épidermique toxique) qui vont à terme déboucher sur un cancer de la peau.

La commercialisation 

Coumba Diakhaté, Représentante de «Glutathion Injection» Sénégal

«L’injection de Glutathion se fait une fois par semaine»

Sur sa page Facebook où elle fait son commerce en ligne, les photos de tablettes d’injections et de gélules éclaircissantes s’affichent en un clic. Mais pour faire marcher son business, d’autres photos montrent les satisfactions des clientes en exposant les transformations avant et après. Les filles très intéressées par cette forme efficace de se dépigmenter commentent les photos avec des questions à n’en plus finir. Interpellée par nos soins, la dame s’exprime : « Honnêtement, je n’utilise pas le produit parce que j’ai choisi de garder la texture naturelle de ma peau. Cependant, mes clientes sont bien satisfaites, elles se retrouvent avec zéro cicatrice sur tout le corps. D’ailleurs, elles reviennent et me mettent en rapport avec leurs amies, parentes et collègues de travail. L’injection de Glutathion que nous vendons se fait une fois par semaine. C’est un produit naturel. Les conséquences dont on parle découlent d’une mauvaise utilisation, alors que chez nous, avant de vous vendre les injections, on vous fait faire des analyses d’abord. Si après analyse, le dermatologue oppose son veto, on ne vend pas le produit à la cliente. Parce qu’une femme qui allaite ne doit pas l’utiliser, celles qui ont le diabète ou l’hypertension artérielle non plus. Maintenant, d’autres distributeurs ne prennent pas cette précaution, ce qui entraîne des complications graves pour la santé de la clientèle ». (Source leral.net)

Le rôle des hommes 

La dépigmentation est souvent pratiquée par certaines femmes parce que leurs compagnons les y encouragent. Ainsi, il n’est pas rare de rencontrer des femmes dont la source du financement de l’achat des produits pour le « khessal » provient de leurs maris ou leurs copains. Même s’ils ou elles ne confirment pas cette connivence, l’on rencontre souvent des couples dans lesquels les femmes ont le teint noir et, au bout de quelques mois, ce teint « obscur » cède sa place à une autre cette fois lumineuse. Avec complicité, les couples se trouvent des moyens pour rendre claire de la peau de la femme pour des raisons futiles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.