La CAP boycotte la Maison de la Presse pour ne pas tomber dans le diktat du Pouvoir !

0

La Coordination des Associations de la Presse (CAP) regroupant l’ensemble des acteurs des médias sénégalais et étrangers a dû boycotter la cérémonie de remise des clefs aux associations attributaires d’un siège à la Maison de la Presse. Les raisons sont simples en ce sens que la construction de cet édifice strictement réservé au quatrième pouvoir sous le régime du président Wade était corrélée à la gestion participative de l’ensemble des acteurs de la presse. Mais à l’arrivée, c’est tout à fait le contraire auquel on assiste. Les associations de presse ne sont mêlées ni de près ni de loin au conseil d’administration de cette Maison de la Presse. De surcroît l’administrateur a  été nommé  à l’insu des acteurs. Ce qui signifie en clair que l’indépendance propre à la presse  risque à bien des égards de souffrir de ces manœuvres de bas étages du ministre de la Culture. Manœuvres qui s’inscrivent aussi dans un diktat que la toute puissance publique imposerait aux acteurs des médias sénégalais et étrangers. Or, dans les relations entre presse et pouvoir, il doit y avoir un certain parallélisme des formes qui respecterait les limites de chacune de ces deux entités par essence antagoniques. Si la CAP a dû boycotter la cérémonie de remise des clefs aux associations attributaires de siège, c’est vraisemblablement pour éviter de ne pas tomber dans le diktat de la toute puissance publique.

Assane SEYE pour Sunugal24.NET

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.