La commission politique bloque le dialogue national

0
Faut-il procéder à l’enterrement de première classe de la Commission politique du Dialogue national ? La question garde tout son pesant d’or, et pour cause. Selon Source A, il n’y a presque pas de compromis en ce qui concerne le Cadre normatif de la vie politique de l’Objectif Spécifique N°7 qui traite de l’Article 80, de l’arrêté Ousmane Ngom et de la pertinence d’accorder ou non une amnistie à Khalifa Sall et Karim Wade.
Après le flop sur la requête portant «amnistie» des deux «K» et le dialogue de sourds autour de la pertinence ou pas de célébrer les funérailles de l’arrêté Ousmane Ngom,  qui interdit les manifestations au Centre-ville de Dakar, la mouvance présidentielle refuse, même sous la torture, de concéder le moindre lopin de terre au sujet de la fin du cumul des mandats du président de la République qui est à la fois chef de parti.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.