La Culture et la communication viennent de perdre l’une de ses références : El hadji Golbert Diagne. Par TANGE TANDIAN DIRECTEUR DE L’OMART

0

A chaque fois qu’un artiste s’en va vers le ciel, j’ai l’habitude de dire qu’il s’agit du commencement véritable de sa vie.
La vie de Golbert Diagne vient de commencer à Saint Louis sa natale et dans l’antre du lion qui ne s’arrêtera à jamais de rugir son nom Diagne.
Pincez tous vos koras, frappez les balafons à l’honneur de l’immortel : Notre Golbert National.

Repose en Paix père,
Notre référence éternelle …

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.