La guerre des manifs : ces grandes gueules de Macky ont fui

0
Macky

Le président Macky Sall doit être bien déçu de certains membres de son entourage qui sont prompts à monter au front pour dénigrer de « faux ennemis ». Ces accusateurs aux desseins inavoués sont toujours présents quand il s’agit « détruire » des politiciens qui montent. Mais hier, lors de la manif du M23 qui s’opposait à celle du M2D, ces grandes gueules du président avait déserté la Place de la Nation où les partisans du Président se rassemblaient.

Le Mouvement pour la défense de la démocratie (M2D) a manifesté de manière violente à Grand Yoff où on voyait des jeunes, sur des tombes de fortune, célébrer la « mort » de Macky Sall. Une manière bien macabre de vouloir manifester son mécontentement lors de la commémoration du 23 juin. Et du côté de la Place de la Nation, les partisans du président Macky Sall qui voulaient rivaliser avec le M2D, ont mobilisé en brandissant des pancartes à l’effigie de leurs leaders politiques aux côtés du président Macky Sall.

On a pu voir des milliers de partisans de l’ancien ministre des affaires étrangères et des sénégalais de l’extérieur, Amadou Ba, par ailleurs responsable politique de l’APR aux parcelles assainies. Aux cotés des militants d’Amadou, c’était une nuée de pancartes des partisans du Ministre des Collectivités territoriales, du Développement et de l’aménagement des Territoires, Oumar Gueye qui est aussi le maire de la commune de Sangalkam depuis 2014. Le Ministre de l’Environnement et du Développement durable, Abdou Karim Sall a aussi convoyé des milliers de militants de Mbao, son fief politique…

Amadou Ba, Oumar Gueye et Abdou Karim Sall ont sauvé la mouvance présidentielle lors de ce face à face à distance entre le régime et les activistes du M2D qui ont transformé la commémoration du 23 juin en procès politique de Macky Sall. Le ministre Seydou Gueye, responsables politique de l’APR à la Médina, Mame Mbaye Niang, chef de cabinet du président de la république, responsable politique à Ngor Almadies, Abdoulaye Diouf Sarr, le ministre de la santé, maire de Grand Yoff et candidat des lébous à la mairie de Dakar et Mbaye Ndiaye, ministre d’état à la présidence et ancien maire des Parcelles assainies, ont tous brillé par leur absence.

Mbaye Ndiaye et Mame Mbaye Niang qui passent tout leur temps à accuser des responsables politiques de l’APR de lorgner le fauteuil présidentiel, ont déserté les lieux de la manifestation. Aucune mobilisation de leur part. Et pourtant ce sont eux les pourfendeurs des anciens collaborateurs du président. Le ministre Seydou Gueye, un beau parleur mais mauvais militant. Et la plus grande déception vient d’Abdoulaye Diouf Sarr, ce ministre qui veut ethniciser la mairie de Dakar. Ses militants étaient invisibles.

Il faut aussi signaler l’absence des alliés du président. Benno bokk Yakaar était absent. Et pourtant c’est cette coalition qui a battu le président Wade à la présidentielle de 2012. Le parti socialiste et l’alliance des Forces de progrès (AFP) n’ont pas répondu à l’appel du M23. Le nouvel allié de la mouvance présidentielle, le Rewmi du président du conseil économique social et environnemental (CESE), Idrissa Seck n’a pas mobilisé pour le président Macky Sall.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.