La jeunesse de Fatick sollicite un forum sur l’emploi, en marge des “Vacances” de Mame Mbaye Niang et sa cour

1
Le conseil régional de la jeunesse de Fatick a sollicité de son ministre de tutelle, Mame Mbaye Niang, l’organisation d’un forum dans le cadre de sa tournée pour les vacances citoyennes, a déclaré, samedi, son président, Cheikh Faye.
 Ce conseil régional permettra d’échanger avec les jeunes sur la question de l’emploi et du développement local, a-t-il relevé lors d’un point de presse.
“Le ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne, Mame Mbaye Niang a prévu de faire trois visites à Fatick pour la journée du 5 août prochain à Niakhar, Fatick et Gossas”, a informé M. Faye.
Mame Mbaye Niang rendra visite à une récipiendaire financée par l’Anpej dans la filière transformation en fruits et légumes et qui s’est installée provisoirement à l’espace-jeune de Gossas ainsi qu’une exploitation de périmètres agricoles (200 ha de riz et 400 ha de mil) à Niakhar.

Le ministre sera dans la commune de Fatick pour voir les travaux de réhabilitation du CDEPS qui étaient une vieille doléance de la jeunesse, a dit Cheikh Faye.
“Ce qu’on attendait du ministre après les visites des sites, c’est de passer la nuit à Fatick et de tenir un forum sur l’emploi des jeunes pour permettre à la jeunesse de débattre des problèmes de développement de la localité”, a souligné M. Faye.

Le président du conseil régional de la jeunesse de Fatick a en outre déploré l’absence de “remise de financement de l’Anpej alors qu’on a demandé aux jeunes d’élaborer des projets dans le cadre des vacances citoyennes”.

“On nous avait dit qu’une enveloppe de 3 milliards a été prévue pour le financement des 120 projets pour la région soit 40 par département”, a-t-il rappelé.
Cependant, a poursuivi Cheikh Faye, “il y a aucun budget prévu pour la mobilisation et le déroulement des activités après de retour du ministre et pour toute la période concernant ces vacances citoyennes (1 er Août au 3 septembre)”.

Les jeunes de la région voudraient également bénéficier d’un concert animé par Youssou Ndour à l’image de leurs camarades des autres régions d’autant plus qu’ils ont été laissés en rade l’édition précédente.
Selon lui, “au-delà des activités communautaires, il faut que les jeunes s’épanouissent pour ainsi créer un rapprochement et une fraternité entre eux”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.