La longue liste des femmes tuées de 2009 à 2019 ( Fama Niane, Bigué Pouye, Ndèye Sy, Coumba Yade

0

Notre chronique du jour s’intéresse à la longue liste des femmes tuées de 2009 à 2019

Nous démarrons avec Fama Niane tuée le 
12 Mars 2009 : Elle a été 
retrouvée sur la plage de la Corniche ouest, découpée en morceaux mis dans six (6) sachets que son assassin a jetés sur les dits lieux vers 5 heures 
Une enquête minutieuse avait permis aux policiers enquêteurs de se rendre compte que le corps de Fama Niane a été morcelé en pleine nuit dans la chambre de fortune de Alioune Kandé, sise à la gare routière Petersen de Dakar.

10 Décembre 2014: Bigué Pouye
retrouvée nue, mains et pieds ligotés, le visage en sang, les dents arrachées, violée et tuée.
Saliou Gano, son meurtrier, nous avait dit : « Je l’ai suivie et en cours de route, je l’ai contrainte à changer d’itinéraire. Mon intention était de l’entraîner dans un endroit isolé pour abuser d’elle. Je suis parvenu à la convaincre de m’accompagner jusqu’à la falaise, à la sortie de la ville. Là, loin des regards indiscrets, je lui ai avoué mon intention de satisfaire ma libido. Face à son refus catégorique, je me suis acharné sur elle pour la contraindre à céder. »
Bigué a été violentée, solidement ligotée, baîllonnée, violée et tuée.
Elle a été assassinée par un homme hébergé et nourri par son propre père.
Bigué n’avait que 14 ans.

6 Mai 2019 : Ndèye Sy
Jeune caissière dans une entreprise à Saly, elle a été violentée puis violée par un homme accompagné d’un vendeur de parfum.
qui a fait irruption dans son lieu de travail et sans crier gare, l’a bâillonnée après l’avoir solidement ligotée
Son bourreau a introduit une bougie dans son vagin et l’a ensuite violée. Après son forfait, le jeune homme a abandonné la victime qui se débattait pour se libérer.

12 Mai 2019 : Coumba Yade
retrouvée morte au quartier de Hersent, dans la commune de Thiès-Est, dans la chambre de son violeur, Mamadou Saliou Baldé. 
L’adolescente a été violée puis tuée à coups de couteau par un homme bien connu de sa famille car étant locataire à quelques pâtées de maisons de sa victime.
Coumba est décédée des suites d’un traumatisme du rachis cervical avec fracture. Le présumé meurtrier aurait fracassé le crâne de sa victime avant d’abuser d’elle sexuellement.
Coumba n’avait que 16 ans.

18 Mai 2019 : Bineta Camara
étranglée à mort par son bourreau, un militant et proche de son père. L’homme a essayé de la violer et la victime lui a opposé une farouche résistance au prix de sa vie. Bineta avait décidé, après son diplôme, d’aider sa mère dans son commerce.
Elle est décrite dans le quartier de Sara Guilèle comme une fille pieuse, respectueuse et travailleuse.
Bineta n’avait que 23 ans.

19 Mai 2019 : Femme inconnue
Retrouvée morte et toute nue au quartier Salagne-Salagne de Ouakam, cette femme aurait été violée et assassinée par son bourreau.

La liste des victimes est très longue et à chaque fois on s’est indigné un temps avant de passer à autre chose.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.