La peine encourue par Ameth Thiou et Eumeudy Badiane pour leur bisou en public

0

Actuellement en détention, Ameth Thiou et Eumeudy Badiane ne sont pas encore tirés d’affaire. Pis, les deux chanteurs risquent gros.

L’affaire Ameth Thiou et Eumeudy Badiane prend de l’ampleur aux lendemains de vives manifestations contre l’homosexualité au Sénégal. Indexé jadis comme promoteur d’actes jugés efféminés, Wally Seck a souffert d’une vaste campagne d’attaque visant sa personne. Cette nouvelle affaire n’arrange donc pas les choses.

En effet, l’article 319 du code pénal sénégalais, alinéa 3, issu de la loi no 66-16 du 12 février 1966 : « sera puni d’un emprisonnement d’un à cinq ans et d’une amende de 100 000 à 1 500 000 francs, quiconque aura commis un acte impudique ou contre nature avec un individu de son sexe. Si l’acte a été commis avec un mineur de 21 ans, le maximum de la peine sera toujours prononcé ».

Pour rappel, Ameth Thiou et Eumeudy Badiane avaient été convoqués et gardés à vue par la Brigade des mœurs de la Sureté urbaine du commissariat central de Dakar. Ameth Thiou et Eumeudy Badiane s’étaient livrés, en public, à des obscénités (danse avec “bouche-à-bouche”), lors du concert du lead-vocal du groupe Raam Daan, du samedi 12 juin dernier au Grand Théâtre.

Le chanteur Wally Seck a été aussi longuement cuisiné par les redoutables enquêteurs avant d’être libéré. Cette affaire prend de l’ampleur aux lendemains de vives manifestations contre l’homosexualité au Sénégal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.